Communiqué de Presse – 19/04/2016

 

 

Bandeau_long

« Cancers du sein : Améliorer ou repenser le dépistage ? »

Communiqué de presse Princeps / SFTG

 

Depuis quelques années, nombre de professionnels et de femmes se posent des questions ou lisent des publications qui mettent en cause la pertinence du dépistage de masse, notamment des cancers du sein, de ses modalités et certains de ses résultats.

Une controverse est ainsi née, plus développée dans les pays qui ont la culture du débat.

C’est pour cela et dans ce cadre que le groupe Princeps[1] a appuyé l’initiative de concertation publique lancée en octobre 2015 par la Ministre de la santé autour de ce dépistage de masse des cancers du sein dont l’objectif affiché visait « à recueillir l’avis des femmes, des professionnels de santé qui les accompagnent, et plus largement de l’ensemble des citoyen… »[2].

Une réunion de restitution, de débat et de clôture publique est prévue pour le samedi matin 28 mai à l’Institut Pasteur à Paris.

 

Le groupe Princeps, après avoir organisé une rencontre le 12 janvier 2016 (Vidéos : ici,
5 dépistages comparés : ), a contribué à cette concertation et publié un argumentaire accessible sur son site[3], dans une double version, développée (ici) et résumée ().

Il est attentif et reste contributeur et vigilant sur, tout au moins, trois exigences :

  • la prise en compte des avis et des données dans toute leur diversité,

  • la prise en charge de l’intérêt réel des femmes,

  • des réorientations dans cette politique publique de santé dans un cadre plus indépendant des lobbies.

Il le fait d’autant qu’il travaille depuis plusieurs années sur les questions de surmédicalisation, surdiagnostics et surtaitements, en coopération avec le collège des enseignants de médecine générale de la Faculté de Bobigny et de la SFTG (Société de Formation Thérapeutique du Généraliste), à travers des colloques annuels à Bobigny (synthèse des contributions sur le sujet de 2012 à 2015 : ici), jusqu’au prochain, 5ème du genre, les 27 et 28 mai 2016 ().

5° Colloque de Bobigny : « Sur- et sous-médicalisation, surdiagnostics et surtraitements » – Les 27 et 28 mai 2016

Groupe Princeps, Paris le 19 04 2016

contact@surmedicalisation.fr

[1] « Princeps » est un réseau de professionnels du soin et de la santé, mobilisé autour des problématiques de « Surmédicalisation, surdiagnostics et surtraitements ». Il est animé par Michel Thomas, Omar Brixi, Jean-Claude Salomon, Alain Siary, Maïlys Michot, François Pesty, Michel Doré

[2] http://www.concertation-depistage.fr/

[3] http://surmedicalisation.fr/