Les Actes – Colloque 2018

Colloque 2018

Sur et sous médicalisation, surdiagnostics, surtraitements

Faculté de Médecine de Bobigny, Université Paris 13

Le groupe Princeps, le Département de Médecine Générale de la faculté de médecine de Bobigny, la Société de Formation à la Thérapeutique du Généraliste (SFTG), et l’association Civic Santé, sont heureux de vous présenter les actes du colloque qui s’est tenu les vendredi 27 mai 2016, de 9h à 17h, et samedi 28 mai de 9h à 13h.


Cliquer sur les liens pour ouvrir les pages

Vendredi 13 avril 2018 – Matinée

Accueil des participants

Ouverture du colloque

Accueil de la Vice-Doyenne de la faculté de médecine de Bobigny

Mots de bienvenue : Professeur Michel THOMAS

« 2017-2018 : Une année de progrès et de difficultés dans le domaine de la surmédicalisation »

Dr. Omar BRIXI

 

Conférence introductive

 

« Quelle feuille de route pour la HAS
sur la pertinence ? »

 

Dr. Marie Hélène RODDE-DUNET, Cheffe de Service « Évaluation de la pertinence des soins et amélioration des pratiques et des parcours », Haute Autorité de Santé

 

Discussion

 

« Atelier N°1 – Médecine personnalisée, progrès ou nouveau leurre, nouvelle source de profits et de surmédicalisation »

Dr. Omar BRIXI, Modérateur

 

Introduction de l’atelier

 

Communications orales brèves

« Peut-on vraiment parler de « médecine de précision » à propos des nouvelles immunothérapies et des thérapies ciblées des tumeurs solides, de leurs biotests compagnons, et des seuils définis (ou pas)
pour l’éligibilité des patients
aux traitements ?  »

Dr. François PESTY, Pharmacien

 

« Tests sanguins de dépistage du cancer. Nouveaux leurres de la médecine personnalisée, sources de profits et de surmédicalisation »

Gérard DELÉPINE,  Salwa ALKHALLAF, Nicole DELÉPINE

 

 

« Les recommandations des sociétés savantes reflètent-elles l’état de la science ou sont-elles sources de surmédicalisation ? Analyse des recommandations des thérapies ciblées dans le cancer du rein »

Gérard DELÉPINE,  Salwa ALKHALLAF, Nicole DELÉPINE

 

Cliquer sur les liens pour ouvrir les pages

Vendredi 13 avril 2018 – Après-Midi

 

Pr. Michel THOMAS

Introduction

 

Conférence introductive

« Choisir avec soin, le travail de la Société Nationale Française de Médecine Interne dans la cadre de la campagne
mondiale Choosing Wisely »

Pr Thomas HANSLIK, hôpital Ambroise Paré, AP-HP, Boulogne-Billancourt,

Discussion

 

« Atelier N°2 « Recommandations officielles (HAS et sociétés savantes) et indépendance des experts : source de surmédicalisation ? »

Dr. Michel DORÉ, Modérateur

Introduction de l’atelier

Introduction à la thématique d’atelier

« Conflits d’intérêt : Un danger pour l’intégrité scientifique »

Pr. Didier DREYFUSS, Chef de Service Réanimation,
Hôpital Louis MOURIER, AP-HP, Colombes,

 

Discussion


Communications orales brèves

 

« Implantation de politiques de licences socialement responsables dans les Universités et Institutions de Recherche financées par des fonds publics »

Juliana VERAS et Ana BOCQUET,
Universities Allied for Essential Medicines (UAEM)

 

 

« Dépistage prénatal non invasif : quand les recommandations conduisent à la surmédicalisation »

Carine Vassy, Sociologue, Maître de conférences
HDR, IRIS, Université Paris 13

« Le point sur les inhibiteurs de l’aromatase
14  ans  après  les AMM  en  adjuvant – La sous-estimation par les experts de leurs effets indésirables »

Dr. Danielle BARBOTIN,
Médecin Gynécologue et Patiente

 


« Atelier N°3 « La surmédicalisation des personnes âgées et les difficultés de la déprescription »

Dr. Jean-Claude SALOMON, Modérateur

Dr. Marc UZAN, Toulouse

Introduction de l’atelier

 

 

Communications orales brèves

« La surmédicalisation des personnes âgées et les difficultés de la déprescription »

Catherine PIROT-PHE, Psychiatre, PH, EPSM de la Sarthe, Chef de pôle

 

 

« Fragilité et médicaments en population âgée : étude de la polymédication
et des prescriptions potentiellement inappropriées »

Marie HERR, UMR 1168 « Vieillissement et Maladies chroniques : approches épidémiologique et de santé publique », Inserm – Université Versailles St-Quentin-en-Yvelines, Gériatre, Hôpital Sainte-Périne, AP-HP, Paris

 

 

« La production organisationnelle de la pharmaceuticalisation : une analyse du monde de la prescription en EHPAD »

Laura DEL ROCIO DUPRAT, Doctorante en sociologie de la santé et de la médecine, Mention : Santé, populations et politiques sociales, CERMES3

 

 

« La révision critique de l’ordonnance médicamenteuse et l’optimisation de la prescription des médicaments : enjeu important de la prise en soins de patients âgés hospitalisés »

Smahane MEDJAHED, Kenza BENCHEIKH, Nassyma MEZIANI, Samira STAMBOULI, Gériatres, Hôpital René MURET, AP-HP, Sevran

 

 

Séance plénière de restitution des ateliers

 

Restitution de l’atelier N°2 – Dr. Alain SIARY, SFTG

 

Restitution de l’atelier N°3 – Dr. Marc UZAN, Toulouse

 

Conclusion de la journée – Pr. Michel THOMAS


Cliquer sur les liens pour ouvrir les pages

Samedi 14 avril 2018 – Matinée

Conférence introductive

 

« Comment les usagers, les patients et leurs associations perçoivent-ils la surmédicalisation ? »

 

Dr. Jean-Pierre THIERRY, Conseiller médical de France-Assos-Santé, Membre titulaire représentant les usagers à la commission de la transparence, HAS

 

Discussion

 

Communications orales brèves

 

« La surmédicalisation : qu’en pensent les médecins généralistes ? Approche qualitative à partir d’entretiens individuels »

Léa CHARTON, Léo FAIDHERBE, Philippe HILD, Fabien ROUGERIE, Département de médecine générale, Faculté de Médecine de Strasbourg

 

 

« Vitamine D : sur prescription des dosages, sous prescription et sur prescription de la vitaminothérapie »

Pr. Philippe ARLET, Médecine Interne, CHU Toulouse

 

 

« Analyse sémantique actualisée des programmes détaillés des 6 derniers congrès de la SFR qui s’obstine à nier l’evidence based medicine dans le traitement de fond de la polyarthrite rhumatoïde  »

..

Dr. François PESTY, Pharmacien

 



« Atelier N°4 – Médecine personnalisée, progrès ou nouveau leurre, nouvelle source de profits et de surmédicalisation »

 

Pr. Michel THOMAS, Modérateur

Introduction de l’atelier

 

Introduction à la thématique d’atelier

 

« Santé numérique »

Dr Sandrine DELOCHE, Pédopsychiatre

 

 

Communication orale

« Comment les firmes pharmaceutiques profitent-elles des failles de conception et d’usage de la base de données Transparence Santé pour mieux dissimuler les liens qui les unissent aux professionnels de santé ? »

Dr. François PESTY, Pharmacien

 

Échanges avec les participants et clôture du colloque